• Découvertes touristiques 3 sept. 2013

    Découvertes touristiques 3 sept. 2013Une sortie entre retraités (Daniel, Pascal et moi) pour aller à la découverte de Klisura, Belchin et Samokov.

    Klisura

    Petit village de montagne à 10kms de Samokov, ce charmant petit village était, dans le temps, une étape de pélerinage. Une fois l'an, des pélerins, partis de Sofia, s'y arrêtent encore avant de se rendre au monastère de Rila.

    Belchin

    Petite ville balnéaire, trouve sa réputation récente dans la forteresse Tsari Mali Grad" ouverte au public depuis quelques semaines. C'est aussi une ville qui a son mécène en la personne de C. Pechov et de sa société GLAVBOLGARSTROÏ.

    Klisura-Belchin

    Samokov

    La ville de Samokov se situe au pied des versants nord de Rila , sur un haut plateau qui porte le nom de Samokov, à 950 m d'altitude. Samokov est traversée par la rivière Iskar, la seule rivière bulgare qui part du sud et continue vers le nord et traverse le Balkan, pour rejoindre le Danube. Les paysages aux alentours de Samokov sont de toute beauté, la ville est une porte qui vous ouvre le chemin vers la station de ski de Borovets  (à 10 km seulement) et les profondeurs de Rila.

    Samokov se situe à 90km au sud de Sofia .

    Samokov - ancienne ville de forgerons

    Le nom de Samokov est un dérivé de mots désignant le métier d'exploitation de fer et la ferronnerie et plus particulièrement d'un outil rudimentaire de production de fer - le samo kov (litt. Qui se forge tout seul). Vous pouvez voir des exemplaires de cet engin dans le Musée d'histoire de Samokov. Des gisements importants de fer étaient présents dans cette partie de Rila  et ils ont été exploités depuis des temps très anciens. Cette activité fut la raison première pour le développement de Samokov. Une des légendes désigne comme fondateur de Samokov un certain Belyo, bâtisseur d'une petite église qui porte son nom, située à 2 km au sud de la ville.

    Samokov dans l'Empire Ottoman

    Les activités d'exploitation de fer et les industries qu'y étaient liées firent de Samokov une ville très importante et dynamique encore dans le Moyen Age. En 1575 Samokov était un centre administratif dans la région de Sofia, ensuite en 1846 la ville devint chef-lieu de sa propre région. Des territoires importants s'y rapportaient formant un vaste cercle allant jusqu'à Tran  (ville proche de la frontière serbe) . Les artisanats étaient bien développés, Samokov avait ses écoles pour filles et pour garçons, des ateliers notoires d'horlogerie, gravure et peinture.

    Les maîtres peintres de Samokov ont institué leur style au rang d'école renommée. Zakhari Zograf (les fresques du monastère de Troyan (et bien d'autres)) en est le représentant le plus célèbre. La renommée de Samokov portait aussi sur le travail de ses maîtres bâtisseurs. L'on pouvait les retrouver sur des chantiers importants dans toute la Bulgarie.

    La mosquée BAYRAKLI a été construite au milieu du 19ème siècle. La hauteur de la mosquée est de 14-14,80 mètres. Le dôme Principal est supporté par 4 colonnes principales indépendantes. Le minaret a été décoré par des briques. À l'intérieur de la mosquée vous pouvez voir de très belles fresques sur les murs et la voute. Particularité: l'étoile de David sur le plafond du dôme !

    Entre 1960-66 la mosquée a été restaurée par Nikola Mushanov et l'artiste Georgi Bestoynev, ensuite fermée pour dévotion. Aujourd'hui, Il est utilisé comme musée et sans doute très occasionnellement comme lieu de prière des musulmans. source

    mosquée de Samokov

    Le musée de la ville de Samokov vaut le détour. Il présente divers objets issus de fouilles archéologiques,, présente les métiers du fer, du tissage, des costumes traditionnels, une belle collection d'îcones et de nombreuses photos des débuts du XXème siècle

    musée de Samokov

    Une petite vidéo sur la mosquée  BAYRAKLI

     

    Découvertes touristiques 3 sept. 2013

    « Découvertes touristiques 1er sept. 2013Découverte touristique 7 sept. 2013 »
    Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Daniobg
    Mercredi 4 Septembre 2013 à 11:43

    Effectivement c'est une belle balade à faire en une journée...qui aurait pu être complétée par une visite du site de Belchin mais celui-ci a été décrrit par Jean-Claude dans un autre de ses reportages. La visite de la forteresse romaine qui vient d'être reconstruite et qui comporte 2 musées ainsi que la visite des autres sites de Belchin (l'église complètement restaurée avec ses freques et son iconoostase + 1 autre musée ethographique), valent le détour

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :