• Monastère de Lozen

     Monastère de LozenA 20kms à l'Est de Sofia, le village de Lozen (700m) et sur les hauteurs, à 4kms du village le monastère "St Pierre et Paul" (1000m) accessible à pied sur un chemin à 4x4. Le monastère, inhabité, est malheureusement fermé, est ouvert uniquement à certains jours du calendrier liturgique. A Lozen, un centre de la croix rouge bulgare abrite une jolie petite chapelle ouverte au public.
     
     Histoire du couvent de Saint-Pierre et Paul - Lozen

    Le monastère a été construit à cet endroit au Xe siècle. Son existence est marquée par une grosse pierre, reste de l'ancien bâtiment.
    Une de ces pierres est particulièrement intéressante. Il y a une croix de pierre avec une inscription  "Saint Trinity 899 Lozen".

     Le monastère fait partie de Sofia Mont Athos (La Montagne sacrée de Sofia) - un groupe de plus de 20 monastères autour de Sofia construits dans le but de se soutenir mutuellement dans leur vie spirituelle avec des prières communes et de donner la foi au peuple.

       Il a été complètement détruite par les Turcs au XIIIè siècle. Tous les moines ont été tués. Les habitants du village de Lozen ont gardé la mémoire de ce lieu vivant depuis plus de cinq siècles. Chaque année, à la Saint-Pierre et la  St Paul, il y a des célébrations avec des prières et des hymnes. Ils ont également cuit des repas spéciaux et les ont donné aux pauvres pour partager la joie de la fête. Après la libération de la Bulgarie en 1876, ils ont construit une petite église à l'endroit même où était érigée l'ancienne et ils continuent les traditions des temps anciens.

        En 1935, un vieil homme appelé Budin a fait un rêve. Une voix lui a dit d'aller dans ce monastère d'y vivre, de prier tout le temps, de ne pas se couper les cheveux, de ne pas manger de viande et de s'occuper de l'église. Il a été choisi pour être le gardien de l'endroit. Il croyait
    que la Mère de Dieu lui avait parlé. Budin s'est exécuté. Il a quitté sa famille - une femme et quatre enfants - et a commencé la vie d'un ascète. Il a vécu dans le monastère pendant plus de 20 ans.

       La résidence du tsar (Vrana) n'était pas loin de l'endroit. Le dernier tsar bulgare, Boris III se promenait souvent dans les champs. Il est venu plusieurs fois à la petite église, parfois à pied et parfois à cheval. Lorsque la Seconde Guerre mondiale a éclaté, il y allait pour prier pendant des heures. Il aimait son peuple et a fait tout ce qu'il fallait pour le protéger contre les horreurs de la guerre. En 1943, il s'est rendu en Allemagne. Il voulait préserver la Bulgarie des nazis, mais il est mort d'une crise cardiaque en Allemagne. Au 40ème jour de sa mort - le 17 Novembre 1943 les personnes du village sont venus prier pour lui au même endroit où il avait tant prié de nombreuses fois. Une vieille pierre ronde avec un anneau métallique à laquelle il attachait son cheval est toujours conservée dans le couvent.

       Durant le régime communiste l'endroit était vide, mais pas oublié. Différentes personnes ont essayé de nettoyer la place et de reconstruire l'église, mais les communistes ne leur ont pas permis de faire quelque chose.

     

    Monastère de Lozen

    Monastère de Lozen

    Monastère de Lozen

    Monastère de Lozen

    Monastère de Lozen

    Monastère de Lozen

    Monastère de Lozen

    Monastère de Lozen

     

     

     

    « Rando à Slatni MostoveRando commando du 19 mai 2015 »
    Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :