• Un jour de "voyage dans le temps" !

    Bizarre ce titre ? En Bulgarie pas du tout ! Ce qui motive ce titre:

    - voyager bon marché en train  datant de plus de 40 voire 50 années !
    - voir sur le chemin des édifices d'une époque révolue
    - visiter le monastère CHEREPISH sur le trajet Sofia - Vratsa

    Il y a 9 ans je faisais un premier voyage retour en train Vidin - Sofia (l'Aller s'était fait en bus) qui ne m'avait pas trop impressionné.
    Ce jeudi j'ai refait une expérience ferroviaire avec BDZ (Balgarski Darjavni Zeleznici - Chemins de fer de l'Etat bulgare)
    Je pensais que suite à la totale et récente rénovation de la gare de Sofia, l'administration et les trains avaient aussi évolué !

    Achat du billet:

    Décidé à partir assez tôt, j'ai préféré acheter le billet Sofia - Ljutibrod la veille. A signaler que leur site (en Bg et en anglais) est très performant et on trouve facilement son bonheur !
    Renseignement pris, je trouve le bon guichet mais pas les employés les plus performants car je mettrais 40mn avant d'avoir mon billet ! Allons ne critiquons pas de trop ! Quand elle m'annonce le prix je n'en crois pas mes yeux ! 7.60 lv l'AR ! (82kms x 2) soit un total de 3h40mn de voyage 

    Un jour de "voyage dans le temps" !

     Le voyage:

    BDJ a quelques nouveaux trains sur de grandes lignes: Sofia-Plovdiv, Sofia-Bourgas, Sofia-Kyustendil 
    Par contre la plupart des trains sur des lignes moins importantes sont très obsolètes et datent de la fin des années 60 à fin 70
    Me voila donc parti à la recherche du bon quai (kolovos en Bg)  - c'était le 13 le tout dernier !
    Des wagons vétustes, artistement tagués (on les croirait revenus de Woodstock !) derrière une loco électrique sans doute des années 60 vu son état cosmétique ! Par contre l'intérieur est très sympa avec des sièges confortables en "open space" ou, d'autres wagons, en compartiments de 8 places - partout non-fumeurs !
    Particularité: pas de compostage de billet en gare ou sur les quais ! Dans tous les trains ce sont des contrôleurs qui passent vous poinçonner votre billet.

    Un jour de "voyage dans le temps" !

    Un jour de "voyage dans le temps" !

    Départ à l'heure à 8h30 (eh oui on n'est pas en France ! - pas de grèves, pas de retards !) Très rapidement on s'engage dans le défilé d'Iskar ou, sur tout le trajet se côtoient la rivière Iskar, la route nationale et bien sûr la voie ferrée. Des passages de tunnels, des virages, des croisements avec des trains retours et pas moins de 25 stations desservies jusqu'à LJUTIBROD en 1h50mn ! Eh oui on n'est pas dans un TER ou un TGV ! En cours de route je me rends compte que je pourrais sortir une station avant à CHEREPISH donc très près du monastère. Un jour de "voyage dans le temps" !C'est là qu'en attendant l'arrêt derrière la porte je constate ceci: la porte est entrebaillée et risque de s'ouvrir sur la moindre poussée ! bonjour la sécurité mais bon ça ne dérange personne !

    Eh oui il s'arrête à Cherepish ! je serais le seul à descendre rapidement et à me retrouver devant les vestiges d'une gare en ruine  Un jour de "voyage dans le temps" ! sans âme qui vive ! endroit lugubre ou la nuit rôdent peut-être des fantômes d'un chef de gare depuis longtemps disparu !
    Mais bon, pas de panique, le gps en main m'indiquera le chemin à suivre pour me rendre en peu de temps au "monastère Cherepish"

    Histoire du monastère:
     
    Le monastère Cherepish a été restauré au début du 17ème siècle par le célèbre bulgare ecclésiastique, constructeur et peintre Pimen Zograf de Sofia. A cette époque a été construite l'église actuelle.

    Au cours de la période de Renaissance bulgare, le monastère a été habité par des hommes de lettres et calligraphes qui ont laissé de précieuses œuvres et chefs-d'œuvre littéraires. Ainsi, le monastère est devenu progressivement un centre littéraire, culturel et éducatif important. Elle abritait une école du monastère, où les biographies et les évangiles ont été écrits et transcrits, certains d'entre eux sont les Cherepish Evangile du 16ème siècle, enfermé dans des couvertures d'or et décoré avec des scènes de la Bible, ainsi que l'Evangile de Monk Danail et le livre des Apôtres de Jacob.

    Cherepish Monastère "Mère Assomption de Dieu» Peu à peu, le monastère Cherepish a prospéré et quelques nouveaux bâtiments tels que la cuisine de l'ancien monastère, maison Rashidovata, la construction de Danail, la chapelle de l'ossuaire, le campanile et ainsi de suite ont été construits au début de du 19ème siècle.

    St. Sofronni de Vratsa a trouvé son refuge dans le monastère Cherepish en 1798-1799. L'abbé Epifanii établi ici le Comité révolutionnaire Ljutibrodski. Le monastère a été utilisé pour être visité par les membres du Comité révolutionnaire de Vratsa dans la période 1872-1876. Le quartier populaire "dol Rashov" où la dernière bataille du détachement de Botev des rebelles contre les Turcs a été menée, dirigée par Georgi Apostolov, se trouve à proximité du monastère Cherepish.

    Le cloître Cherepish a également été visité par l'éminent écrivain bulgare Ivan Vazov en 1889 et 1907. En 1897, un autre auteur célèbre, Aleko Konstantinov, s'est arrêté ici au cours de sa tournée dans la région. Après sa visite au monastère, il publie un de ses écrits populaires, appelé "bulgare Suisse".

    Architecture et état actuel:

    Monastère Cherepish "Mère Assomption de Dieu" Aujourd'hui, le monastère Cherepish est habité par quelques moines. L'église du monastère remonte au 17ème siècle et il représente un bâtiment à nef unique avec une entrée spacieuse, une galerie ouverte et un dôme pointu. Les peintures murales de l'église ont été peintes par Yonko pop Vitanov de Tryavna et Vassil Iliev de Dobursko. Après une recherche approfondie a été faite, il a été constaté que certaines parties des fresques anciennes ont été conservées et ils sont censés avoir été peint par le Pimen Zografski. 

    Un jour de "voyage dans le temps" !

    Un jour de "voyage dans le temps" !

    Un jour de "voyage dans le temps" !

    Un jour de "voyage dans le temps" !

    Un jour de "voyage dans le temps" !

    Un jour de "voyage dans le temps" !

    Un jour de "voyage dans le temps" !

    Un jour de "voyage dans le temps" !

    Un jour de "voyage dans le temps" !

     Un jour de "voyage dans le temps" !

    Voir toutes les images de cette journée

    Le retour:

    Après une rapide restauration sur la route non loin du monastère je me dirige (sur la route car pas d'autre chemin) vers Ljutibrod éloigné d'environ 4kms - avec le peu de circulation qu'il y a ce jour il n'y a pas de danger, même sans trottoirs. Arrivé à la gare de Ljutibrod, même constat de vétusté, de totale dégradation sauf un petit logement d'un..."chef de gare" qui, entendant arriver le train, sortira avec son drapeau, faire son service !

    Conclusion:

    Un endroit idéal pour une excursion d'un jour au travers de ces magnifiques paysages de la Bulgarie et cela avec un moyen de locomotion, vétuste, peu onéreux mais plein de charme. La découverte d'un monastère au riche passé historique, très bien conservé et entretenu car habité par des moines. A noter que le retour peut aussi se faire depuis la gare de Cherepish ce qui, avec d'éventuels enfants, sera plus sécurisant.

    Un jour de voyage dans le temps !

    Le trajet du train 

    Un jour de voyage dans le temps !

    Les 25 gares désservies 

    Un jour de voyage dans le temps !

    Le trajet à pied de toute la journée (6.5kms)

    « Suite d'un gros chantier (3)1er café Sofia Accueil 2016 »
    Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :